Acceptation Université

Un peu plus d'une semaine après avoir reçu mon nouveau VISA pour 19 mois supplèmentaires, j'ai reçu ce samedi une lettre d'acceptation pour l'Université Laval.

Après plusieurs mois d'attente, c'est une satisfaction d'avoir enfin obtenu une réponse pour faire face aux attentes de l'Ordre Professionnel. Les règles sont ainsi faites au Québec et si je veux profiter pleinement de ce que j'ai acquis en France, je n'ai pas le choix que d'être membre de cet Ordre.

Si tout se passe bien, je vais donc officiellement reprendre quelques cours (3 cours) à l'Université Laval de Québec. Située à environ 3 heures de Montréal, cette Université propose de suivre des cours par internet, ce qui me permettra de conserver le travail et de préparer les examens.

Nous voila déjà au mois d'aout, le temps passe vite et cela fait presque un an que nous sommes arrivés !

Bonne semaine à toutes et à tous



Nouveau VISA accepté

Voici une bonne nouvelle, mon nouveau VISA a été accepté.

Valable jusqu'en mars 2013, il me permet de prolonger mon séjour et d'avoir une durée cohérente avec le cheminement des études d'Allison. Ce nouveau VISA me permet aussi et surtout de quitter le territoire canadien pour des congés tout en ayant la possibilité de revenir à la frontière canadienne facilement.

Bref, grâce à ce document, il me sera beaucoup plus facile de planifier des jours de congés en France !
Je vais réfléchir à cette possibilité et voir quand je pourrai faire un tour à la mère patrie !

Pour rappel, j'avais obtenu un VISA de travail temporaire en PVT (programme - vacances - travail) et je viens de prolonger avec le programme dit de Jeunes Professionnels.
Les quotas pour 2011 (14 000 places) sont quasiment tous atteints, mais dès le mois de novembre 2011, de nouveaux quotas feront leurs apparitions pour l'année civile 2012.

A noter, selon moi, qu'avec le nouveau gouvernement fédéral conservateur majoritaire, il ne serait pas étonnant de voir le nombre de places diminuer. Les nouvelles règles d'obtention de permis de travail sont mieux encadrées et les exigences semblent plus difficiles.

Par ailleurs, les médias ont rapporté aujourd'hui que 1 800 immigrants qui ont obtenu leur citoyenneté canadienne vont se la voir retirer. A priori, depuis des dizaines d'années, seules 60 personnes ont eu un retrait de citoyennetés et ces 1 800 retraits sont un message fort.

Hormis cela, nous avons de très fortes températures dans le coin. Le thermomètre frôle actuellement le 35 degrès et avec ces fameuses températures ressenties, on va surement approcher le 40 voire le 45 !

L'amplitude de température est considérable. Souvenez-vous, en décembre la température était de -22. Nous avions même eu du -29 en février !

Aujourd'hui, le facteur éolien (si difficile l'hiver) laisse la place au facteur humidex (si inconfortable l'été) et la température ressentie se monte à 46 degrès.






Au final, sur une année l'amplitude de température varie de 65 à 70 degrès celcius

Un peu de hauteur, vol en montgolfière en Montérégie

A la base, il s'agissait de faire une petite surprise courant mai pour les 25 ans d'Allison, mais la météo capricieuse en avait décidé autrement ! En fin compte, nous avons enfin pu faire ce tour en montgolfière samedi dernier.


Récit de notre envolée...
La journée a démarré bien tôt, vers 4h15, afin de nous préparer pour rejoindre le point de rendez-vous. Même si la levée du corps fut quelque peu laborieuse, le fait de prendre sa voiture avant le lever du soleil réserve tout de même le gros avantage de ne pas être dérangé par nos amis automobilistes !

L'envolée en montgolfière nécessite un temps de préparation pour rejoindre le lieu de décollage et la mise en place du ballon. Si l'heure et le lieu de rendez-vous étaient fixés à 5h15 près de l'IGA de Chambly, nous avons finalement quitté la terre ferme vers 6h00 à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Le temps était vraiment idéal : dégagé et sans vent.

L'entreprise qui organise les vols s'appelle Éol'air. Pour les personnes qui demeurent ou qui visitent le Québec et qui souhaitent faire un tour, je vous conseille ce site : http://www.associationmontgolfiere.com/. Vous y trouverez toutes les informations nécessaires pour faire le choix qui vous convient le mieux.

N'hésitez pas à cliquer sur les photos si vous souhaitez les voir en plus gros !


Préparation de la nacelle :
Elles sont généralement faites en osier. Ce type de bois est solide et plutôt flexible, ce qui est vraiment adapté pour l'atterissage où la nacelle peut subir des fortes torsions. Pour ce vol, nous étions 5 (dont le pilote). Avec les places réservées pour les bouteilles de gaz, ca laisse tout de même peu d'espace pour bouger.
Sur le dessus de la nacelle, on aperçoit bien les systèmes pour envoyer l'air chaud dans le ballon. Sur la photo ci-dessous, on peut voir le gaz brulé pour le test d'avant décollage.

Lorsque la nacelle est montée, le ballon est déplié et l'on injecte de l'air froid pour gonfler la montgolfière à l'aide d'un genre de ventilateur

Cette opération permet de gonfler le ballon et de l'aligner sur le dessus de la nacelle


Quand tout est aligné, les brûleurs prennent le relais pour envoyer de l'air chaud. je vous laisse imaginer le bruit quand vous êtes juste en dessous...
 

Le vol dure entre 45 minutes et 1h15. Cette durée varie en fonction des vents et de la hauteur prise durant l'envolée. Finalement, nous ne sommes pas allés très haut (maximum 400 mètres) et par moment, nous étions même très bas...au point de pouvoir presque toucher les maïs...

Le vol démarre non loin de la rivière Richelieu en Montérégie
 Une autre montgolfière est parti du même point que nous quelques minutes après

Puis, petit à petit, nous avons pris de la hauteur

Il y a beaucoup de fermes d'élevage en Montérégie. Le fait d'avoir constamment varié d'altitude tout au long du vol nous a permis d'avoir des points de vue différents

J'aime beaucoup les deux photos suivantes. Elles vous donnent une idée des différences d'attitudes que l'on peut avoir avec la montgolfière dans un laps de temps assez court. Ce qui nous a toutefois surpris, c'est le fait que malgré les variations, nous n'avons quasiment pas ressenti la montée ou la descente du ballon.
 

Globalement, grâce au temps que nous avons eu, l'envolée fut bien calme et nous avons profité des paysages :
 
On aperçoit bien les parcelles sur cette photo. En général, elle ne sont pas très large, ni même trop longue. Le parcellaire est surtout très bien découpé avec peu de courbe

Après environ une heure de vol, nous avons aperçu la voiture de suivi pour venir nous chercher.
La première zone d'atterisage était prête (petite pature), mais avec un vent légèrement trop fort vers la fin, nous avons finalement atteri entre deux champs de maïs sur un chemin. Il faut avouer que c'était assez accrobatique et que nous avons tous fini par terre...
La "piste d'atterisage"
 Pliage du ballon
Matériel du pilote
Rangement de la nacelle
 Retour vers les voitures

Voila quelques photos de notre aventure. C'était vraiment sympa de pouvoir le faire. C'est très agréable et même si vous n'aimez pas trop prendre l'avion ou si tout simplement vous n'aimez pas prendre de la hauteur, c'est une bonne expérience et l'on ne ressent pas trop les effets de l'altitude.

Pour conclure, une petite vidéo avec la préparation, quelques passages dans les airs et l'atterrissage (désolé pour la qualité)
video

A la mi-août, il y a le festival international de montgolfière à Saint-Jean-sur-Richelieu, nous allons sûrement y faire un tour.

Bonne semaine à toutes et à tous

Crédits photos et vidéo : www.provincecanadienne.com

La photo du mois - juillet 2011

Chaque mois, les blogueurs qui participent à La photo du mois publient une photo en fonction d'un thème.

Toutes les photos sont publiées sur les blogues respectifs des participants, le 15 de chaque mois, à midi, heure de Paris.

Ce mois-ci, le thème est "Fenêtre"

Voici ma photo :
J'ai pris cette photo au courant du mois de février. Il s'agit de la fênetre de mon bureau
sur le lieu de travail.

Mise en contexte : après avoir reçu quelques centimètres de neige (photo de gauche) et étant tout nouveau au Québec, je trouvais que c'était deja pas mal, mais c'était sans compter les petites tempètes qui suivront au point de dépasser le mètre cinquante de neige ! :-)...et de boucher complétement la vue...de ma fenêtre !

Au passage...n'hésitez pas à venir faire un petit tour sur une autre photo :
(Pour le vote, il faut un code poste québecois)

100driiine, A&G, Alice, Anne, Astrid, blogoth67, Carnets d'Images, Caro, Caroline, Cécy, Céliano, Céline, Céline in Paris, Cherrybee, Chouchou, Clara, Claude, Cynthia, Damien, Doremi, Doréus, Dorydee, Dr. CaSo, E, Eddy, Eff'Zee'Bee, Ennairam, Fabienne, François, Frankonorsk, Frédéric, Genki, Gilsoub, Grignette, hibiscus, Isabelle, Jo Ann, Krn, La Madame, L'azimutée, Le Loutron Glouton, Les Caribous-bou-bou, M, magda627, Mandy, Marie, Marion, M'dame Jo, Maureen, Nathalie, Nicopompus & SeriesEater, Noelia, Nolwenn, Olivier, Onee-Chan, Où trouver à Montréal ?, Paris by Mag!, 4 petits suisses dans un bol de riz, Sébastien, Shandara, Stephane08, Tambour Major, The Breathless Quills, The Parisienne, Thib, Titem, Un jour-Montreal, Urbamedia, Véronique, Virginie et Viviane.



Vous désirez participer à La Photo du Mois ? Rien de plus simple : connectez-vous sur Facebook et rejoignez-nous. Une question ? Contactez Olivier.

..

Québec, Montmorency et Île d'Orléans

Le dernier week-end fut bien chargé après notre petite virée vers la ville de Québec.
Situé à environ trois heures de route au nord de Montréal, Québec est réputé pour avoir un petit coté européen avec son architecture très différente des autres places de la belle province (notamment en comparaison avec Montréal).

Le vendredi, j'ai pu m'essayer pour la première fois au golf. L'entreprise organisait son traditionnel tournoi de golf annuel où les membres, salariés et partenaires étaient invités à venir fouler les "green" du Club de golf d'Acton Vale (http://www.golfactonvale.qc.ca/).

Il faut avouer que mes coups étaient plutôt irréguliers entre les balles perdues et les balles qui restaient sur place alors qu'une belle motte de gazon s'envolait dans les airs ! (j'ai tout de même fait quelques beaux coups, suffit juste de pratiquer).

Après le golf, direction Québec pour le festival d'été. C'est une facette de la province québecoise que je ne connaissais pas trop : la multitude de festivals durant les mois de juin, juillet et août.
C'est assez impressionnant car des dizaines et des dizaines de festivals s'enchainent durant la période estivale et ils attirent, en général, une foule importante dans chaque ville québecoise.

Concert de Ben Harper

Le festival d'Été de Québec est l'un des plus gros événements extérieurs organisés au Canada et avec le temps ensoleillé que nous avons eu, les rues de la capitale provinciale étaient bondées !

Le samedi, le concert d'Elton John a attiré près de 100 000 personnes

Nous sommes surtout venus pour visiter la ville, nous avons donc mis les concerts de coté, mais il était difficile de passer au travers.
Dans tous les cas, si vous avez l'occasion de venir au Québec, la ville de Québec fait parti de ces endroits à visiter : l'ambiance est bonne, les gens sont chaleureux et en dehors de la ville, de nombreuses places sont à voir.

La ville de Québec fut construite sur des reliefs importants, ce qui donne vraiment du charme aux maisons et bâtiments

On retrouve le style français et anglais dans les constructions, ce qui fait
que Québec est vraiment atypique
Le Chateau Frontenac est vraisemblablement le lieu le plus connu de la ville de Québec, voire même de la province. Sur chaque guide touristique, on le retrouve en photo

Les promenades au pied du Chateau sont elles aussi très réputées. Elles offrent une jolie vue sur le Saint-Laurent qui jouxte la ville.

Le Chateau Frontenac et les photos ci-dessus sont situés dans la partie haute de la vieille ville.

Dans la basse-ville se trouvent d'autres quartiers qui méritent le détour. On y retrouve notamment la Place Royale, l'une des places les plus représentées au Québec. Elle se caractèrise par ces maisons atypiques et sa statut de Louis XIV.

Le Quartier du Petit Champlain est réputé pour ses petites rues commerçantes, ses artisans, etc...
Finalement, on retrouve beaucoup similitudes avec certaines villes françaises (Lyon, Nice,..)

En remontant dans le haut de la ville, Québec offre également d'autres lieux interessants à voir :

Montagnes en arrière plan 
 Parlement québecois
Eglise proche de René-Levesque
 la rue Saint-Jean

Le Dimanche, sortie en dehors de la ville direction la Chute Montmorency et l'île d'Orléans

La chute Montmorency est très touristique, c'est un lieu de passage régulier lorsque l'on vient à Québec et elle n'est située qu'à une vingtaine de minutes de la ville. Même si à mon goût elle n'est pas aussi impressionnante que Niagara, sa hauteur (83 mètres) mérite le détour.

En face de la Chute se trouve l'île d'Orléans

Cette île, longue de 32 km sur 8 km de large, est située sur le fleuve Saint-Laurent au Nord de la ville de Québec. Elle n'est accessible que par un seul pont et une grosse majorité des habitants sur des producteurs agricoles (fraise, pomme, viticulteurs et éleveurs,...).

La pointe sud de l'île est face au port de Québec et l'on voit régulierement des portes-conteneurs en provenance de l'Atlantique

Si vous avez une voiture et que le temps est dégagé, je vous conseille vraiment d'y passer du temps. Elle est gratuite et facile d'accès, les paysages sont vraiment beaux et même s'il n'existe pas réellement de piste cyclable, on peut très facilement faire le tour complet de l'île en quelques heures.

Bonne semaine à toutes et à tous.

Crédits photos : www.provincecanadienne.com

Vous aimerez surement :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...